• Black YouTube Icon

   Retour à Reims - Didier Eribon

  • Interprète(s) : Sylvie Debrun, Laurent Hatat

  • Metteur en scène : Laurent Hatat

  • Dramaturge : Laurent Caillon

  • Création son : Antoine Reibre

  • Création lumière : Anna Sauvage

« Du livre émouvant écrit en 2009 par le sociologue et philosophe Didier Eribon, spécialiste de Pierre Bourdieu, le metteur en scène Laurent Hatat a tiré un spectacle sensible et intelligent. Il y navigue entre deux pôles : le difficile retour vers «la misère ouvrière» d’un homme qui l’a fuie à l’âge de 20 ans pour construire son existence et vivre une orientation sexuelle différente, et l’analyse brillante et minutieuse des pesanteurs de l’appartenance sociale. » Emmanuelle Bouchez, Télérama

« Laurent Hatat réussit la gageure de transformer l'introspection de l'écrivain sur ses origines sociales en face-à-face poignant entre un fils d'ouvrier qui a fui avec rage son milieu et sa mère qui, trente ans après son départ, tente de le comprendre.» Sandrine Blanchard, Le Monde

« Si ce Retour à Reims est exceptionnel, c'est qu'au-delà de l'histoire familiale, la pièce explore un à un les gouffres du présent: le racisme, l'abandon par la gauche de la classe ouvrière, la montée du Front National, l'échec scolaire auto-infligé autant que subi. » Marie-Pierre Ferey, AFP

« Adaptation de l’essai de Didier Eribon, cette pièce sonde avec pertinence la notion d’identité sociale, politique et sexuelle. » Gilles Renault, Libération

Les Paratonnerres - Marc- Antoine Cyr

Mise en scène : Didier Girauldon

Avec: Marc Berman, Thierry Blanc, Anne Seiller, Constance Larrieu

Collaboratrice àla mise en scène: Constance Larrieu
Musique: David Bichindaritz
Avec la complicité de Dima Bawab
Scénographie: Camille Vallat
Création video: Magali Charrier
Création lumiere: Francoise Michel

Création sonore et régie: Antone Reibre
Creation costumes: Fanny Brouste


 

  • Facebook Social Icon

Lien Interview Antoine Reibre par la compagnie Jabberwock

" Beyrouth. La ville est citée dans le long monologue d'entrée. Beyrouth, silencieuse et usée par les combats. Une jeune fille dans une pièce parle et se filme. Décor sobre, les écrans à l'arrière occupent tout l'espace et l'on sait d'emblée que c'est de cela qu'il sera question. La Ville. La jeune fille décrit ce petit port, Ain el Messreih. Elle dit que cela signifie en arabe « l'œil de la déesse » mais surtout « l'œil qui va au fond des choses ». Et dans ce petit port libanais, l'électricité « crépite ». Et puis, un bruit assourdissant. Des bombes ? On comprend que la guerre est là. Trois personnages occupent cet espace clos qui devient vite étouffant, mais protecteur en même temps : le père, Abel, « qui guette toujours le ciel ». La mère, Anka, « qui boit toujours du thé » et la fille Solenn, « qui ronge toujours ses ongles ».

« Les Paratonnerres », pièce de Marc-Antoine Cyr, auteur québécois, mise en scène par Didier Girauldon, comédien metteur en scène d'origine tourangelle, jouée pour cinq représentations au Théâtre Olympia à Tours par des comédiens au ton juste, parle du Liban et de sa capitale, ravagée par des années de guerre civile. Pourtant, ici, le sujet, c'est la guerre, où qu'elle soit, « ici ou ailleurs ». C'est la guerre qui tue l'âme, le cœur, les sentiments et surtout, la mémoire".

La nouvelle république

"Tous remarquables de précision, de subtilité et de retenue, ils font corps jusqu’au moindre détail de leur jeu, de leurs regards, de leurs intonations, de leurs respirations… avec la mise en scène d’une musique savante, d’une parfaite architecture. Acteurs d’une Histoire qui n’a plus besoin d’eux. Dans la France de la Résistance, comme partout dans le monde des luttes".

Journal Lacroix

"Une Truite entre rire et larmes à la Comédie de Reims! "

Journal L'union.

La truite - Baptiste Amann

Mise en scène : Rémy Barché

Avec: SUZANNE AUBERT, MARION BARCHÉ, CHRISTINE BRÜCHER, DANIEL DELABESSE, THALIA OTMANETELBA, TOM POLITANO, SAMUEL RÉHAULT, BLANCHE RIPOCHE

SCÉNOGRAPHIE ET COSTUMES: SALMA BORDES

LUMIÈRES: FLORENT JACOB

SON: ANTOINE REIBRE

ASSISTANAT: ALIX FOURNIER-PITTALUGA

Coproduction la Comédie de Reims–CDN, Compagnie Moon Palace

Trilogie BUCHNER

Mise en scène : Ludovic Lagarde

Avec Julien Allouf, Juan Cocho, Simon Delétang, Servane Ducorps, Constance Larrieu, Déborah Marique ,Camille Panonacle, Laurent Poitrenaux, Samuel Réhault, Julien Storini

SCÉNOGRAPHIE : Antoine Vasseur

LUMIÈRES: FLORENT JACOB

SON: ANTOINE REIBRE

ASSISTANAT: ALIX FOURNIER-PITTALUGA

Coproduction la Comédie de Reims–CDN, Compagnie Moon Palace

' Woyzeck, La Mort de Danton et Léonce et Léna sont des pièces fascinantes, portées ici par un interprète rare : Laurent Poitrenaux'.

Le Figaro

"Avec le collectif de la Comédie de Reims, Ludovic Lagarde crée une trilogie emblématique de Büchner : l’observation de l’engrenage conjuguant pouvoir et désir. "

La terrasse

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now